Pharmaciens

Découvrez les avantages de Sofiadis Lien

Laboratoires

Rejoignez notre réseau Lien

Choisissez votre langue

Allaitement, un bon départ dans la vie !

Voilà une question que se pose chaque maman : allaiter ou pas ? L’allaitement est fortement recommandé par les autorités sanitaires. Nous vous en énumérons les avantages et vous donnons quelques conseils et astuces.

Quels sont les avantages de l’allaitement pour votre bébé ?

  • L’allaitement représente l’alimentation la plus naturelle pour votre bébé. Pendant toute la durée de l’allaitement et à chaque tétée, la composition évolue et est adaptée aux besoins de votre bébé.
  • Le lait maternel assure une meilleure résistance contre les infections grâce à la transmission d’anticorps. En effet, le système immunitaire du bébé n’est pas encore parfaitement développé et le lait maternel lui permet de profiter de l’immunité de sa mère. C’est pourquoi l’allaitement réduit la fréquence et/ou la gravité de toute une série de maladies dont des infections gastro-intestinales, respiratoires, des infections aiguës de l’oreille moyenne,…
  • L’allaitement réduit le risque de souffrir plus tard de surpoids ou d’obésité.
  • Il aide à prévenir l’apparition d’allergies, réduit le risque de mort subite du nourrisson ainsi que de diabète à l’âge adulte.
  • Il développe les muscles maxillaires et les muscles de la langue du bébé et assure également un meilleur alignement des dents futures.

Quels sont les avantages de l’allaitement pour vous-même ?

  • L’allaitement réduit le risque d’hémorragies postnatales.
  • Il permet un rétablissement plus rapide de l’utérus et aide à perdre du poids.
  • Il réduit le risque de cancer du sein et des ovaires.
  • Le lait maternel est toujours disponible, prêt à l’emploi et à bonne température.
  • L’allaitement crée un lien intense entre la mère et son bébé.

Allaiter un bébé ça s’apprend !

L’allaitement présente de nombreux avantages mais requiert également, surtout les premières semaines, des efforts, de la patience, de la persévérance et de l’énergie. Il est conseillé de bien vous préparer et de prévoir un soutien et un accompagnement suffisants. Avant l’accouchement, renseignez-vous déjà sur l’allaitement afin de gagner en assurance, de vous habituer à l’idée et de savoir à quoi vous devez être attentive. En effet, de nombreux désagréments liés à l’allaitement (douleurs, crevasses, engorgement mammaire,…) sont la conséquence d’un allaitement inadéquat. N’hésitez pas à demander conseil à une sage-femme !

Que faire si l’allaitement ne fonctionne pas ?

Donnez-vous, ainsi qu’à votre bébé, suffisamment de temps pour vous habituer, demandez de l’aide à votre sage-femme et ne pensez pas trop vite que vous n’y arriverez pas ! Si l’allaitement ne vous convient vraiment pas, choisissez un lait pour nourrisson adapté à l’âge de votre enfant. Vous ne devez surtout pas culpabiliser si l’allaitement ne se passe pas comme prévu ou si vous décidez d’y renoncer. Vous êtes la seule à savoir ce qui est bon pour votre corps et votre bien-être psychique. Mieux vaut un biberon avec un sourire qu’un allaitement à contrecœur !